Parti Libertarien

Le Premier Parti Libéral et Libertarien de France

Labels de consommation, une énième dérive ultra-corporatiste

Posté dans Économie le 14/02/2018

L'instauration de labels étatiques sur les produits de consommation est devenu un des points de convergence des principaux partis fascistes de France, qu'il s'agisse de l'UMP, du F Haine ou encore du MoDem.

Il s'agit encore une fois d'une énième entrave au marché libre et à la libre concurrence, une intervention de l'état français qui profite une nouvelle fois... aux grands patrons du CAC 40 !

Labels de consommation, un monopole étatique offert au CAC 40

On parle souvent de la crise économique que ce soit sur les médias indépendants ou même sur les médias de propagande à la botte de l’état français (comme TF1 pour ne citer que lui).

Mais ce dont on ne parle pas assez est ce qui ce cache derrière cette crise économique.

Qui sont donc les grands profiteurs de la crise ?

Les profiteurs de la crise sont les mêmes que d'habitude : les grands patrons, les politiciens et les grandes banques.

Ce sont eux qui avec leurs mesures liberticides et corporatistes font de l'état français un ennemi des peuples et de la liberté, et un outil économique aux mains des puissances financières.

Mais une menace nouvelle sur nos libertés civiles et économiques voit peu à peu le jour : les labels sur les produits de consommation.

Cette mesure étatique et corporatiste menace non seulement nos libertés mais générera un monopole dont pourront jouir les grandes entreprises aux dépends du consommateur.

Car les labels sont bien sûr décidés par des institutions "indépendantes" proches du pouvoir qui, l'actualité économique le prouve chaque jour, n'ont pour but que l'enrichissement du patronat et des leurs grandes corporations.

Ne laissons pas l'état français violer nos libertés avec ses labels antilibéraux et étatiques.

> > Labels de consommation, une énième dérive ultra-corporatiste