Parti Libertarien

Le Premier Parti Libéral et Libertarien de France

Pour un moratoire sur les privilèges blancs

Posté dans Racisme le 08/02/2018

L'attitude de la France concernant les questions raciales est de l'hypocrisie pure.

D'un côté, la France prétend être un pays tolérant, ouvert à l'immigration et multi-culturel, mais dans un même temps ils font tout pour que le débat sur les privilèges blancs n'ait jamais lieu.

Pourtant, les privilèges sociaux accordés aux blancs existent plus en France que n'importe où ailleurs, et bien plus que dans les pays qui eux ont justement pris leur courage a deux mains et fait le premier pas dans le sens du progrès humain.

Aux États-Unis par exemple, un pays qui a un passé raciste presque aussi chargé que celui de la France, la question des privilèges blancs est abordé dès l'école maternelle. Les enfants de parents blancs doivent se questionner sur les privilèges sociaux auxquels ils ont droit du fait de leur appartenance à la race blanche, c'est une pratique standard.

Les privilèges blancs, un débat ignoré par les élites

L'autre hypocrisie de la France sur les questions raciale se trouve dans le prétendu "racisme anti-blanc", une notion forgée par les partis d'extrême droite.

Ces partis peuvent insulter les immigrés autant qu'ils veulent, comme le député UMP qui appelle à la haine raciale, et faire des amalgames odieux entre religion musulmane et terrorisme islamique (alors que tout le monde sait que c'est l'état français qui finance les terroristes djihadistes depuis qu'il a aidé l'Ayatollah d'Iran à renverser le Shah).

Par contre, qu''une personne issue de minorité ethnique critique le régime raciste de l'état français et ça devient aussitôt du "racisme anti-blanc". Encore une belle hypocrisie de la droite.

Résoudre les conflits sociaux qui se déroulent en France ne se fera pas tant que l'élite politico-médiatique refusera d'aborder la question des privilèges blancs.

Cette élite profite doublement des conflits civils puisqu'elle peut d'une part continuer à promouvoir le racisme, la haine et le rejet de l'autre, et d'autre part elle peut présenter la répression policière et les lois liberticides qui vont avec comme des "solutions" à une crise qu'elle a elle-même créée.

Il faut un véritable moratoire sur les privilèges blancs, ça urge !

> > Pour un moratoire sur les privilèges blancs