Parti Libertarien

Le Premier Parti Libéral et Libertarien de France

Étatisme Totalitaire : Dire NON au Corporatisme de l'État Français

Étatisme

L'état français rêve d'une société totalitaire où rien n'existerait en dehors du pouvoir public spoliateur et des accords de connivence passés entre les grands groupes du privé et les politiciens.

La liberté, la vie privée et les droits de propriété du citoyen sont ainsi relegués au second rang ou pire, désignés comme des "concepts ultralibéraux" voir des "ennemis de la République".

L'état français est et a toujours été un "Robin des Bois à l'envers", facilitant le transfert de richesse depuis les populations les plus pauvres vers les ultra-riches du CAC 40. .

Ainsi les grands patrons du CAC 40 ont droit à leurs parachutes dorés, leurs subventions, leurs monopoles, leurs aides de l'état et même leurs sauvetages quand les choses vont mal... tandis que les classes moyennes et les pauvres n'ont plus qu'à payer la facture (TVA, impôts, cotisations).

Et ce n'est pas tout, l'état français s'en prend également à nos droits naturels pourtant supposés inaliénables : le droit à la propriété de son corps (guerre contre la drogue), le droit à la liberté d'expression (censure), le droit de pratiquer sa religion (islamophobie).

L'état français est l'ennemi de la liberté, et ça tombe bien parce que le parti libertarien est l'ennemi de l'état français.

Le projet anti-État

Non à l'étatisme économique

Faire intervenir l'état français dans l'économie, c'est autoriser la redistribution depuis les pauvres vers les lobbyites corporatistes du CAC 40.

L'économie doit être au service du consommateur et non des grandes entreprises proche du pouvoir.

  • Interdire les aides et les subventions de l'état aux grandes entreprises, aux groupes médiatiques et à la presse

  • Mettre fin à la participation de l'état dans l'économie, l'état ne peut pas à la fois être acteur économique et être impartial

  • Faire sauter tous les monopoles accordés par l'état français aux tgrandes entreprises privées du CAC 40

  • Abolir le concept de banque centrale, instrument fasciste aux mains des élites

  • Abolir la TVA qui n'est payée que par les pauvres et qui profite aux ultra-riches

  • Supprimer toutes les barrières douanières, toutes les mesures protections et toutes les entraves au libre-échange qui appauvrissent le consommateur et détruisent nos libertés économiques

Non à l'étatisme social

En plus de chercher à contrôler notre économie, l'état français veut un contrôle total sur la vie privée des citoyens.

L'étatisme est l'ennemi de la liberté, et ce surtout au niveau social.

  • Mettre à la disposition des citoyens toutes les données et toutes les informations collectées par l'état

  • Défendre la liberté d'expression, ainsi que les libertés de cultes et de pratiques de religion

  • Instaurer une véritable liberté migratoire pour ceux désirant s'installer en France

  • Interdire les contrôles de police, la police doit défendre nos libertés pas jouer aux cow-boys fascistes

  • Autoriser le mariage pour tous et sortir l'état de la sphère privée du mariage