Parti Libertarien

Le Premier Parti Libéral et Libertarien de France

À qui Bénéficient Libre-Échange et Protectionnisme ?

Libre-Échange et Protectionnisme

Beaucoup de politiciens étatistes aiment présenter le protectionnisme comme une solution à nos problèmes économiques. Chômage, perte du pouvoir d'achat, inégalités de salaires, crise économique, récession, absence de justice sociale... à les écouter tout serait la faute du libre-échange, ou de la mondialisation "ultralibérale".

Mais est-ce que ces problèmes sont réellement la faute au libre-échange, ou seraient-ils la conséquence d'une politique économique dirigiste, liberticide et protectionniste ?

À qui profite réellement le libre-échange et pourquoi fait-il tellement peur aux grands patrons du CAC 40 et aux politiciens étatistes ?

Libre-Échange, cause ou solution à la crise ?

Le libre-échange est souvent accusé d'être la cause de la crise économique actuelle. Mais pour que le libre-échange ait causé la crise il aurait d'abord fallu qu'il soit appliqué, or les politiques soutenues par la droite fasciste et la gauche socialiste sont tous sauf libérales : elles sont étatistes et ultra-protectionnistes.

Le libre-échange est un droit fondamental de chaque citoyen. S'opposer au libre-échange comme le font constamment les politiciens corporatistes et les lobbies du CAC 40, c'est participer à la spoliation du consommateur au profit des grandes industries.

De plus, le libre-échange est un facteur de croissance et est bénéfique tant pour l'emploi que pour le pouvoir d'achat.

À qui profite réellement le protectionnisme ?

Malgré 60 ans de fausses études ultra-subventionnées (donc ultra-biaisées) cherchant à prouver que le protectionnisme pouvait être bénéfique à l'économie, les partis étatistes n'ont toujours pas pu prouver que ni le travailleur ni le consommateur ne gagneraient quoi que ce soit au grand jeu du protectionnisme économique.

Mais il serait inexact de dire que le protectionnisme ne profite à personne : les grands patrons, le CAC 40, les banques... tous ces membres de l'élite politico-financière, disposant déjà de monopoles et de nombreux plans de sauvetages aux frais du contribuable, verraient tous leur chiffre d'affaires et leurs profits augmenter en cas de fermeture des frontières.

Le protectionnisme revient à détruire les libertés économiques des citoyens et restreindre leurs choix de consommation, les obligeant à acheter aux entreprises du CAC 40 puisque celles-ci disposent déjà d'un quasi-monopole sur le marché intérieur grâce à une connivence particulièrement fasciste avec l'état français.

Ce double-monopole ainsi accordé aux grandes entreprises du CAC 40 leur permet d'augmenter considérablement les prix de ventes, détruisant le pouvoir d'achat du consommateur et accroissant considérablement leurs profits.

Le libre-échange profite a consommateur en baissant les prix, mais le protectionnisme profite aux grands patrons et détruit le pouvoir d'achat des citoyens.

Le seul parti politique qui propose la fin du protectionnisme et l'ouverture des frontières économiques st le parti libertarien : voir le programme économique.

> > Libre-Échange et Protectionnisme